top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteursandra

Le Handicap dans l'entreprise, le temps de l'intégration


L’intégration d’une personne handicapée dans l’entreprise s’anticipe, se prépare, et nécessite un accompagnement ciblé et approfondi. Quelques points essentiels. Vous avez recruté une personne handicapée. Il s’agit désormais de préparer son intégration. Ces quelques conseils vous aideront à préparer son arrivée et vous guideront pour les premiers mois d’intégration.

Bien préparer l’arrivée d’une personne handicapée au sein de votre entreprise

L’arrivée d’une personne handicapée dans votre entreprise peut vous amener, en fonction de son handicap, à envisager, en amont, différents modes de compensation du handicap :

  • Aménagements du poste de travail par des moyens de compensation techniques : fauteuil ergonomique, outillage ou véhicule adapté, matériels informatiques spécifiques…

  • Aide humaine : dans certains cas, l’intervention d’un tiers peut permettre de compenser le handicap. Par exemple, un traducteur en langue des signes pour une personne sourde.

  • Aménagements organisationnels : une tâche ne pouvant être réalisée par le salarié handicapé peut être confiée à un collègue du même atelier ou du même service dans le cadre d’une réorganisation.

  • Formation professionnelle pour ajuster les compétences de la personne aux exigences du poste de travail.

  • Tutorat pour les personnes ne disposant pas d’une totale autonomie ou nécessitant un encadrement spécifique.

Accueil d’une personne handicapée dans l’entreprise : les premiers mois


Même si vous avez bien préparé l’arrivée du salarié handicapé et que vous avez effectué les adaptations nécessaires, il est possible que l’entrée en fonction de la personne fasse apparaître des besoins supplémentaires.

Restez donc vigilant lors de la prise de poste. L’objectif étant de valider ou de faire en sorte que tous les aménagements ont bien été pris en compte et qu’ils permettent la réalisation du travail dans des conditions satisfaisantes. Faites également en sorte de détecter les difficultés le plus tôt possible. Par crainte de perdre son emploi, votre salarié ne vous en fera pas nécessairement part.

Vous avez donc tout intérêt à impliquer le médecin du travail et à inciter les collègues de la personne handicapée à repérer et à signaler d’éventuels problèmes.


Je suis présente pour vous accompagner, ensemble, nous échangerons, sur le comment, pourquoi, et à quel moment.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Différentes aides

Quelles sont les aides accessibles en cas de maladie longue durée ? Les différents aides et prestations Ces aides visent à soutenir les personnes dans leur rétablissement et à atténuer l’impact financ

AAH

Vous êtes en situation de handicap et avez de faibles ressources ? L'allocation aux adultes handicapés (AAH) peut vous garantir un revenu minimal pour faire face aux dépenses du quotidien. Nous vous i

ALD

Les affections de longue durée (ALD) sont des maladies dont la gravité et la durée nécessitent un traitement prolongé, régulier et particulièrement coûteux. En quoi consistent les affections de longue

Comments


bottom of page