top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteursandra

Reconversion : aides, dispositifs et acteurs à connaître

La crise sanitaire a mis un coup de projecteur sur la reconversion professionnelle, qui n’en finit plus de conquérir de nouveaux adeptes. Pourquoi pas vous ?


Vous êtes tenté de démarrer une formation pour changer de voie professionnelle mais la question du financement vous préoccupe ? Découvrez toutes les aides à la reconversion dont vous pouvez bénéficier.

Si vous êtes déjà salarié

En tant que salarié, vous avez accès à quatre dispositifs d’aide à la reconversion professionnelle, qui vous permettent de conserver votre salaire pendant la durée de votre formation.


Le CPF

Le célèbre Compte Personnel de Formation peut être utilisé par n’importe quel salarié souhaitant se former. Vous cumulez 500 euros par année travaillée (temps plein), dans la limite de 5 000 euros au total, que vous pouvez débloquer à votre guise pour financer la formation continue éligible de votre choix.


Le Pro A

La promotion par alternance, aussi appelée Pro-A, a pour objectif de permettre aux salariés en CDI de changer de profession ou de bénéficier d’une promotion grâce à une formation en alternance pendant leur temps de travail. Le dispositif Pro-A peut être initié par l’employeur ou l’employé.


Le PTP

Tout salarié peut demander à bénéficier d’un Projet de Transition Professionnelle. Parfois aussi appelé CPF de transition, il remplace l’ancien congé individuel de formation (CIF). Pour en bénéficier, vous devez justifier d’au moins deux ans d’activité salariée si vous êtes en CDI, dont un an dans la même entreprise (CDD : 24 mois de salariat au cours des cinq dernières années, dont quatre mois au cours de la dernière année). Votre projet, qui doit viser à changer de métier, doit être validé par la Commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR), aussi appelée Transitions Pro, qui se chargera d’évaluer la cohérence et la pertinence de votre projet et les perspectives d’embauche dans la région.


Le PDC

Via le Plan de Développement des Compétences mis en place par votre employeur, vous pouvez suivre une formation afin d’acquérir de nouveaux savoir-faire. La formation est alors entièrement prise en charge par votre employeur.


Si vous êtes demandeur d’emploi

Vous pouvez tout à fait envisager de changer de métier en étant au chômage. De nombreux dispositifs existent pour vous permettre de financer vos projets.


Le CPF

De la même manière que les employés, les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier de leur CPF pour se former et se reconvertir.


L’AREF

Dans le cadre du PPAE (projet personnalisé d’accès à l’emploi) mis en place avec votre conseiller Pôle emploi, et si vous êtes bénéficiaire de l’ARE, vous pouvez percevoir une Aide de Retour à l’Emploi Formation (AREF) pour suivre une formation validée par Pôle emploi.


Le RFPE

Toujours dans le cadre du PPAE, la rémunération des formations de Pôle emploi est dédiée aux demandeurs d’emploi qui ne bénéficient d’aucune indemnité telle que l’ARE.


L’AFPR

L’action de formation préalable au recrutement s’adresse à toute personne inscrite à Pôle emploi, indemnisée ou non. Elle peut vous permettre d’acquérir certaines compétences manquantes pour occuper un poste en particulier, en accord avec votre futur employeur. L’aide à la formation de l’AFPR est versée directement à ce dernier, une fois votre embauche effective, s’il vous propose un contrat de 6 à 12 mois.


Le POEI

La préparation opérationnelle à l’emploi, mise en place à l’initiative d’une entreprise, fonctionne sur le même principe que l’AFPR mais s’adresse aux candidats visant un poste en CDI ou un CDD d’au moins 12 mois. A l’issue de la période de formation, l’entreprise en question s’engage à vous embaucher.


L’AFC

Dans le cadre de votre PPAE, vous pouvez suivre une formation conventionnée et entièrement financée par Pôle emploi. L’action de formation conventionnée s’adresse à tous les demandeurs d’emplois, indemnisés ou non. Ces formations sont réservées et payées en amont par Pôle emploi, qui les sélectionnent suivant les besoins en termes de compétences et de qualifications du bassin d’emploi. Vous ne percevrez donc aucune aide spécifique mais vous bénéficierez d’une formation gratuite si vous trouvez celle qui vous convient.


L’AIF

L’aide individuelle à la formation intervient quand vous ne pouvez obtenir aucun autre financement pour votre projet de formation (ou que la totalité des coûts n’est pas couvert). Votre projet de formation doit être validé par votre conseiller Pôle emploi dans le cadre de votre PPAE


Le POEC

La préparation opérationnelle à l’emploi collective est mise en place par une branche professionnelle qui cherche à pallier le manque de candidats sur certains métiers en tension. Contrairement à la POEI, c’est un dispositif collectif, mis en œuvre par un OPCO, un opérateur de compétences agrée par l’Etat.


Chèque formation

Mis en place par les régions en France, le chèque formation peut prendre différentes formes comme celle d’un abondement CPF par exemple.


RFF

Dans le cas où vous arrivez en fin de droits en cours de formation, la Rémunération de Fin de Formation vous permet d’être pris en charge.

Les acteurs et dispositif importants à connaître

Avant de foncer tête baissée dans votre projet de reconversion (et même si vous avez une solution de financement), n’hésitez pas à prendre contact avec certains des organismes ci-dessous, qui pourront vous aiguiller et vous aider dans vos recherches.


Conseil en Evolution Professionnelle (CEP)

Le CEP est un dispositif accessible à toute personne entrée dans la vie active qui permet de faire le point sur sa carrière, réfléchir à ses envies professionnelles et recevoir un accompagnement personnalisé. Entièrement gratuit, un CEP se déroule sur le temps personnel et vous n’êtes pas obligé d’en informer votre employeur. Six opérateurs nationaux peuvent proposer ce service : Pôle emploi, Cap emploi, l’Apec, les OPACIF, les missions locales, certains opérateurs régionaux.


VAE

La validation des acquis de l’expérience est une procédure qui permet aux professionnels d’obtenir des diplômes en s’appuyant sur leur expérience.


Bilan de compétences

Un bilan de compétences doit vous permettre de faire un point sur votre carrière, vos compétences et le cas échéant, préparer et anticiper un nouveau projet de carrière, grâce à l'accompagnement d'Elpis Consultant.


Transitions Pro (OPACIF)

Organisme régional qui gère les PTP, il a pour rôle d’informer et d’accompagner les salariés dans leurs projets de formation.


OPCO

Au nombre de 11, ces opérateurs de compétences sont agréés par l’Etat pour accompagner la formation professionnelle. Les OPCO mettent en œuvre les POEC à l’échelle d’une branche.


Le CNED

L’organisme propose un catalogue de formations professionnelles à distance. Le CNED est certifié conforme aux exigences Qualiopi.


A très vite


Sandra


Merci à hellowork pour son post

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Différentes aides

Quelles sont les aides accessibles en cas de maladie longue durée ? Les différents aides et prestations Ces aides visent à soutenir les personnes dans leur rétablissement et à atténuer l’impact financ

AAH

Vous êtes en situation de handicap et avez de faibles ressources ? L'allocation aux adultes handicapés (AAH) peut vous garantir un revenu minimal pour faire face aux dépenses du quotidien. Nous vous i

ALD

Les affections de longue durée (ALD) sont des maladies dont la gravité et la durée nécessitent un traitement prolongé, régulier et particulièrement coûteux. En quoi consistent les affections de longue

bottom of page