top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteursandra

IKIGAI



J'ai découvert il y a quelque temps l'IKIGAI.



C'est quoi me direz vous, une nouvelle cuisson de riz, une fringue ou une danse ?

Non non, je vous explique :



"Ikigai " c'est un mot japonais qu’on peut traduire par "raison d’être ou raison de vivre ". Ce concept assez ancien au Japon (dont on retrouve les traces durant la période Heian s’étendant de 794 à 1185) a été popularisé par le psychologue Akihiro Hasegawa hors des frontières du pays. l'ikigai consiste à entretenir une raison (et l'envie) de se lever chaque matin. C'est à la fois un idéal et un moteur de vie, par lequel chaque individu cherche à être aligné. C’est donc une manière d’exploiter son potentiel et de s’épanouir dans la durée. Trouver son ikigai est rarement simple et instantané, mais extrêmement gratifiant une fois qu’on a pu l’identifier. Il consiste en un épanouissement via des expériences qui donnent du sens à la vie et que l’on valorise. En clair, c’est ce qui nous pousse à considérer que la vie vaut la peine d’être vécue.

L’ikigai est quelque chose qui n’est jamais acquis et qui relève plus d’un processus que d’un état définitif.


Quatre éléments. L’ikigai se situe à la croisée des chemins entre: Plaisir | Ce que j’aime faire Talent | Ce dans quoi je suis douée Besoin | Ce dont le monde a besoin Revenus | Ce pourquoi je suis payée On comprend alors pourquoi trouver son ikigai, c’est top !

Exercice simple La méthode la plus simple pour remplir son ikigai est l’auto questionnement.. Prenez un crayon et le dessin de l’ikigai, ou bien dessinez-le vous-mêmes sur une feuille. Remplissez toutes les cases en pensant à toutes vos expériences passées, de votre enfance à aujourd’hui. Votre dessin d’ikigai sera unique. Par conséquent, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. L’essentiel est d’être honnête avec soi-même. Se dire les choses.

Les questions à se poser:


- Qu’est-ce qui me fait plaisir? À quel moment je me sens vraiment heureux? Même s’il s’agit de “pas grand-chose”, écrivez-le. C’est le 1ème élément de l’ikigai, le plaisir.


- Dans quoi je suis douée?


- Que pourrais-je apporter au monde?


- Ce pour quoi je suis payée? et Pourquoi aimeriez-vous être payée?

Cherchez désormais ce qui pourrait regrouper les 4 aspects, ou juste 2 ou 3 d’entre eux. Afin de remplir le dessin, vous pouvez aussi utiliser des crayons couleur, des images, des stickers ou tout ce qui sera plus parlant pour vous.

Prenez votre temps. Tout ne vous viendra pas à l’esprit le même jour.

Par ailleurs, ne vous inquiétez pas si vous ne trouvez pas une seule activité qui remplit les 4 éléments à la fois. Notre ikigai peut correspondre à plusieurs activités formant un ensemble. Trouver son ikigai, c’est trouver un équilibre, c’est-à-dire des activités dans lesquelles les 4 éléments ont une réponse.

Ne vous mettez pas la pression.


Notre ikigai n’est pas figé, il évolue avec nous.




Belle découverte à vous,


A très vite


Sandra

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page