top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteursandra

Savoir dire NON



Notre éducation ou notre personnalité, dire non peut être quelque chose de très dur pour certains d’entre nous.

La peur de décevoir, de vexer, de ne pas plaire, d’être vu comme quelqu’un d’égoïste, la culpabilité, la peur de ne plus être apprécié ou aimé… tous ces éléments ont une influence sur notre manière d’interagir avec les autres.

Que l’on en soit conscient ou pas.


apprendre à dire non ne signifie pas non plus ne plus jamais dire oui, devenir associable, aigris et antipathique. Pas du tout !

Le but est d’apprendre à dire non aux choses que vous n’avez pas envie de faire, que vous n’avez pas envie de manger même si vous êtes invitée (si si, c’est possible !) ou pour lesquelles vous n’avez pas envie de vous engager.

Vous avez tout à fait le droit de vouloir prendre du temps pour vous, de faire des choses que vous aimez ou tout simplement, d’écouter votre corps.

Il est primordial que vous appreniez à dire non afin de vous remettre au centre de votre vie.


C'est difficile:

Peur du rejet, d’être vue comme quelqu’un d’égoïste, peur de décevoir, de vexer, de blesser, peur de ne plus être aimé, la culpabilité… Les raisons qui font que l’on ne dit pas non sont variables et multiples

Par contre, il est clair que cela vient d’une peur. La peur d’être rejetée ou de ne plus être aimée impactent très fortement sur cette difficulté à dire non.

Pour apprendre à dire non, il faut déjà se rendre compte que les gens qui vous aiment continueront de vous aimer et que dire non ne va pas vous exclure de la société. Au contraire, votre opinion n’en sera que plus entendue.


Oui c'est important de savoir dire NON.

Au travail l’incapacité de dire non conduit souvent à un Burn out.

Savoir dire non, c’est reprendre confiance en soi

Savoir dire non, c’est arrêter de faire passer les besoins des autres avant ses propres besoins.

Savoir dire non, c’est reprendre de l’estime pour soi-même, de la valeur en temps que personne.

Savoir dire non, c’est accepter de ne pas être une “sauveur”.

C’est une façon très importante de reprendre sa place dans la société. De se dire qu’on a autant de valeur que les autres et qu’il n’y a aucune raison pour qu’on dise à tort et à travers oui aux autres et non à soi-même. C’est se respecter tout en respectant son entourage.


Voici plusieurs astuces pour dire non :


  • Ne pensez plus ne pas avoir le choix que de dire oui. Dans la vie, on a toujours le choix, dire oui c’est faire un choix, dire non c’est faire un second choix.

  • Réfléchissez avant de répondre : en avez-vous vraiment envie ? Cela vous fait t’il plaisir ? Si l’occasion se présente, n’hésitez pas à dire que vous voulez prendre le temps d’y réfléchir.

  • Ne vous justifiez pas pour tout et n’importe quoi. Si vous ne voulez pas rendre de service nul besoin de créer une dissertation sur le pourquoi vous êtes une personne bien même si vous ne le faites pas. Un “Non, je ne peux pas.” ”Non, ce n’est pas possible.” fera très bien l’affaire. Si vous commencez à vous justifier et à argumenter, vous offrez à votre interlocuteur tout ce dont il a besoin pour vous faire changer d’avis.

  • Exprimer votre gratitude : d’avoir pensé à vous, de vous avoir préparé quelque chose… Même si vous ne dites pas oui, vous pouvez remercier votre interlocuteur.

  • Pensez à vous en priorité. Oui, cela peut paraître égoïste mais comme nous vous l’avons déjà indiqué, le but n’est pas de dire non à tout. Il s’agit surtout d’apprendre à se dire oui à soi-même. Les gens qui penseront que vous êtes égoïste sont ceux qui aurait préféré que vous vous occupiez d’eux au lieu de vous donc de leur propre égoïsme, pensez y.

  • Si le timing n’est pas bon, proposez une solution alternative : je ne peux pas aujourd’hui mais demain cela me conviendrait mieux. Essayez de trouver un compromis et si votre interlocuteur campe sur ses positions malgré vos efforts, ce n’est pas à vous de céder.


Enfin, si votre interlocuteur est insistant utilisez la technique du disque rayé (si si c’est son nom) : répétez votre “non” autant de fois que votre interlocuteur insistera, toujours sans entrer dans la justification ou les excuses.


blog Aline et Maurane


Et vous, alors vous savez dire NON


A très vite


Sandra



8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Différentes aides

Quelles sont les aides accessibles en cas de maladie longue durée ? Les différents aides et prestations Ces aides visent à soutenir les personnes dans leur rétablissement et à atténuer l’impact financ

AAH

Vous êtes en situation de handicap et avez de faibles ressources ? L'allocation aux adultes handicapés (AAH) peut vous garantir un revenu minimal pour faire face aux dépenses du quotidien. Nous vous i

ALD

Les affections de longue durée (ALD) sont des maladies dont la gravité et la durée nécessitent un traitement prolongé, régulier et particulièrement coûteux. En quoi consistent les affections de longue

コメント


bottom of page